• Morphopsychologie : formez-vous à domicile!

    Découvrez à votre rythme la méthode morphopsychologique. Pour mieux comprendre et communiquer avec votre entourage, dans votre milieu professionnel et personnel. Suivi et conseils personnalisés, facilités de règlement. Infos sur www.patrickmasoni.com

Réflexion sur Neandertal…

Posté par patrickmasoni le 11 juin 2009

Voici un extrait d’un livre de Henri LABORIT « L’esprit du grenier » qui fait référence à la morphopsychologie de Neandertal :

« L’homme de Neandertal  possède un front avec un angle de soixante-cinq degrés (le nôtre est de quatre vingt-dix degrés), ce qui montre des lobes frontaux incomplètement développés. Leurs crânes montrent aussi que la zone du langage de Broca est encore incomplètement développée… »

Plusieurs réflexions sur ces propos :

- d’abord on ne manquera pas de constater le lien étroit entre formes externes et organisation interne (ici, du cerveau)

- ensuite, les mesures données par Laborit, sont à prendre comme des moyennes, car il est évident que tous les hommes actuels n’ont pas des fronts avec un angle de quatre-vingt-dix degrés. Mais l’évolution est néanmoins nette (voir l’illustration ci-dessous)

Regardons ensemble l’illustration c-dessous : nous y trouvons en bas l’australopithèque et en haut l’homo sapiens. Que constate-t-on ?

- l’inclinaison générale du visage vers l’avant, d’abord très marquée, se réduit progressivement et le visage se redresse. Interprétation morphopsychologique : l’impulsivité première, source de mouvement et de réactivité, diminue au profit des capacités de contrôle de soi. L’action devient réfléchie, coordonnée, avec un objectif à plus ou moins long terme.

- la zone cérébrale (au dessus des yeux) augmente considérablement. Interprétation morphopsychologique : la part de l’idée devient prépondérante sur le fait. C’est la capacité à se représenter mentalement les choses, l’apparition du langage, les capacités d’anticipation et de planification, mais aussi de symbolisation, d’abstraction.

- parallèlement, la zone instinctive (mâchoire) est très projetée au départ, puis se recule chez l’homo sapiens. Interprétation morphopsychologique : les instincts sont à l’origine impulsifs, leur expression est immédiate ; puis elle se canalise de deux manières : par le recul de la mâchoire et par le développement cérébral. L’action est donc moins immédiate, donc plus organisée, plus méthodique, et la pensée devient prépondérante. L’action a besoin d’un sens.On peut dire que la culture prend le pas sur la nature.

Il est intéressant de voir comment on imagine généralement les Martiens et autres créatures du futur : avec des crânes immense et de petites mâchoires, comme E.T. par exemple…
le crâne durant les âges

Publié dans DIVERS, INFORMATIONS | 1 Commentaire »

Morphopsychologie et architecture ?

Posté par patrickmasoni le 4 juin 2009

Un article intéressant paru dans Cerveau & Psycho n°33, évoque plusieurs études scientifiques sur les interactions entre architecture et fonctionnement humain. Il en ressort notamment que des espaces hauts de plafond favorisent l’imagination et l’abstraction, alors que les espaces bas génèrent plus des idées concrètes avec une meilleur attention sur les détails.

On ense bien sûr à la répartition des « étages » morphopsychologiques : le cérébral (front et yeux) lié aux activités mentales, abstraites ; et l’instinctif (mâchoire et bouche) lié aux activités concrètes. La science constate un lien étroit entre forme et fonctionnement au niveau des espaces. Si l’on considère la tête comme un espace, on arrive au même constat.

Dans le même ordre d’idée, on sait que des formes rondes facilitent le consensus, alors que les angles augmentent les tensions. Même constat pour les visages.

Publié dans DIVERS, INFORMATIONS | 3 Commentaires »

Une voiture qui lit sur le visage ?…

Posté par patrickmasoni le 23 avril 2009

Le magazine L’Express n° 3016 nous annonce qu’une équipe américaine de scientifiques, travaille sur un projet bien particulier : créer une caméra capable de reconnaître les émotions de l’automobiliste, afin d’adapter automatiquement la musique à diffuser dans le véhicule.

On imagine donc un programme logiciel listant toutes les mimiques faciales et leur attribuant une émotion correspondante. Ce qui ne parait pas impossible, puisque nous sommes capables de le faire dans la vie quotidienne. Mais une machine aura-t-elle la même finesse de perception, et surtout, saura-t-elle bien interpréter des mimiques complexes, où les yeux, la bouche, le front expriment des émotions différentes ?…

Et si vous étieez à la place de la machine ? Sauriez-vous attribuer les bonnes émotions à ces mimiques ?

visage émotion 4visage émotion 5visage émotion 6visage émotion 7visage émotion 8visage émotion 3visage émotion 2visage  émotion 1

Publié dans DIVERS, INFORMATIONS | Pas de Commentaire »

A propos de Susan Boyle

Posté par patrickmasoni le 17 avril 2009

Une vidéo circule beaucoup actuellement, et qui fait beaucoup réagir. Je vous conseille de la regarder.

Elle nous interpelle sur nos préjugés, notamment physiques. Et semble nous dire : regardons vraiment, avec le coeur, qui est l’autre, plutôt que chercher à le faire entrer dans nos a priori.

Et aussi sur le fait que nous accordons souvent de la valeur à certains critères, en oubliant beaucoup d’autres tout aussi importants. C’est en anglais, mais l’émotion n’a pas besoin de traduction, les visages suffisent à exprimer ce que chacun ressent. Regardez jusqu’à la fin, même si le début semble un peu long… Mais je n’en dis pas plus, et vous laisse savourer :

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans MEDIAS | 4 Commentaires »

Quelques pensées sur les visages…à méditer

Posté par patrickmasoni le 17 avril 2009

Avant que tu ne parles, on doit pouvoir lire sur ton visage ce que tu vas dire. (Marc Aurèle)

La surface la plus passionnante de la terre, cest, pour nous, celle du visage humain. (Georg Christoph LICHTENBERG)

Publié dans DIVERS | Pas de Commentaire »

Portrait morphopsychologique de Luna TORRES, Plus belle la vie

Posté par patrickmasoni le 10 avril 2009

Luna TORRES, profil, porttrait morphopsychologique par Patrick MASONILuna TORRES, face, porttrait morphopsychologique par Patrick MASONI

Zone cérébrale : Front haut, redressé ; yeux grands, légèrement abrités, sourcils assez bas, encadrant les yeux toniques.

L’observation est curieuse, voire boulimique. Désir de s’intéresser à tout ce qui entoure. La vivacité de perception donne de la réactivité, la tendance à intervenir verbalement dans les discussions, parfois de l’impressionnabilité. Mais dans un second temps, il y a un besoin important de rester fidèle à ses propres valeurs, de se tenir à une ligne de conduite personnelle. En cas de décision importante, les idées sont bien arrêtées, malgré l’impression de mobilité donnée a priori. Dans le quotidien, on peut s’attendre à des alternances entre des choix très « spontanés » et d’autres beaucoup plus réfléchis, plus prudents, ce qui peut dérouter l’entourage.

Zone affective : pommettes larges, modelé tonique à tendance rétractée bossuée. Nez projeté mais convexe, avec une arête très fine, plus charnu au bout ; narines resserrées.

Les sentiments intenses et passionnées ne s’expriment pas facilement, car ils sont retenus, dans une volonté de préserver l’indépendance. Il y a donc un contraste, voire un conflit, entre désir de partager les expériences et volonté de ne pas se laisser

Lire la suite… »

Publié dans PORTRAITS | 4 Commentaires »

A propos des commentaires

Posté par patrickmasoni le 29 mars 2009

Plus de 10000 visites et si peu de commentaires… Pourtant le thème des visages fait réagir, habituellement. C’est en tout cas ce que je constate dans les conférences que j’anime. N’osez-vous pas ? N’avez-vous rien à échanger ?…

Je remercie celles et ceux qui envoient des commentaires, même si je ne les publie pas tous. En effet certains sont beaucoup trop brefs et impersonnels, notamment concernant les portraits. Pensez-vous qu’il soit intéressant d’afficher des coms, du style « elle est tro top je l’ador » ?Ce serait plus intéressant par exemple de savoir pourquoi, et de faire part de votre réaction sur l’article : si vous êtes d’accord ou pas, si ça vous parle, si ça vous étonne, si vous avez des questions etc…

Je vous attends!

Publié dans DIVERS | 1 Commentaire »

Info sur un nouveau livre

Posté par patrickmasoni le 3 mars 2009

Un ouvrage intitulé « Morphopsychologie, que dit votre visage ? » vient d’être publié. Pour celles et ceux qui cherchent à s’informer sur la morphopsychologie du Dr Corman et de la Société Française de Morphopsychologie, sachez que vous ne trouverez rien dans ce livre s’y rapportant.

Vous pourrez lire que la « morphopsychologie » est née en Asie, vous y lirez un « Code de déontologie de la morphopsychologie », qui n’est pas le Code de déontologie de la Société Française de Morphopsychologie. Les analyses ne font référence ni à la dilatation, ni à la rétraction, ni aux étages, mais au feu, au métal, à la terre…

Mais c’est un joli livre.

Publié dans CRITIQUES, INFORMATIONS, MEDIAS | Pas de Commentaire »

Samia NASRI : portrait morphopsychologique

Posté par patrickmasoni le 3 mars 2009

Eh bien, c’est finalement Samia NASRI qui l’emporte! Luna devra patienter un peu…

samia nasri profil, portrait morphopsychologiquesamia nasri de face, portrait morphopsychologiquesamia nasri de face, portrait morphopsychologique

Visage fin et tonique, dénotant une vive sensibilité.

Zone cérébrale : front haut, peu incliné, différencié, épis temporaux, zone imaginative développée. Yeux assez grands, toniques, abrités.

Pensée personnelle qui a besoin d’arguments logiques et cohérents. L’imaginaire est canalisé par la raison. Besoin de suivre un idéal, des valeurs. Peut se montrer très attachée à ses points de vue, et n’en changer qu’avec de solides preuves. La curiosité naturelle est contrainte par le besoin de vérifier ; il peut y avoir alternance entre ouverture et scepticisme, sans toujours trouver le

Lire la suite… »

Publié dans PORTRAITS | Pas de Commentaire »

Les mimiques sont-elles innées…?

Posté par patrickmasoni le 22 janvier 2009

Le professeur David MATSUMOTO,  Université d’Etat de San Francisco, a menu une étude sur les visages de sportifs, montrant une similitude « troublante » entre les expressions faciales des sportifs voyants emoticone et celles de leurs homologues aveugles emoticone. Il en conclut au caractère inné des mimiques faciales. D’autant, remarque le professeur, que les aveugles de naissance ne peuvent avoir appris à contrôler leurs expressions. (L’Express du 22/01/09, p98)

Une lecture critique de cet article pourrait faire émerger plusieurs questions.

Ce professeur croit-il sérieusement que tous les mouvements sont volontaires et conscients ? … Faut-il s’étonner que les émotions s’expriment sur le visage, alors qu’on sait qu’elles naissent dans le cerveau ? Pourquoi et comment le nouveau-né sourit-il ?…

Croit-il vraiment que les apprentissages ne se font que par la vue ? (comment pouvons-nous donc parler ?…) Est-ce étonnant qu’un voyant et qu’un non voyant rient de la même manière ?…

L’étude montre en outre que le sourire des vainqueurs s’accompagnent d’un froissement des yeux et du relèvement du menton, alors que les seconds arborent un sourire plus « social ». On peut penser que les émotions vécues ne sont pas identiques…

Pour conclure, c’est une étude sans doute intéressante ; elle met des chiffres sur une évidence que nombre de scientifiques ont peine à accepter : organique et psychologique sont intrinsèquement liés et interagissent en permanence. Et le langage du visage (ici il ne s’agit encore que des expressions) est universel et porteur de sens. Les étapes prochaines montreront le lien entre expressions/émotions et formes ; alors on se penchera de plus près sur le fait que la forme révèle le fonctionnement… et une étude « inventera » la morphopsychologie… Chic! Clin doeil

 

Publié dans MEDIAS, QUESTIONS | Pas de Commentaire »

1...45678...11
 

Elayam.3 ا... |
FCPE Lionel Terray |
LUGAR DO DESENHO-LIEU DU DE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROGNAC, le relais citoyen
| Léon
| histoires veridiques